Un outil de lecture de prévisions météo
Mercredi 11 décembre 2013 — Dernier ajout dimanche 8 mars 2015

zyGrib : Un lecteur de carte météo génial

Outil développé en GPL v3

Génial, il n’y a pas mieux à ce jour et déjà disponible en 7 langues.

Version 6.4.2 (02/11/2014)

  • Au niveau mondial : NOAA - GFS (0.5° x 0.5°)
  • Pour la Méditerranée, les cartes sont disponibles sur http://openskiron.org/en
  • Pour la Suisse : Meteoblue - NMM (300km x 300 km - 100 x 100 points)
  • Tout cela sous forme graphique, de tableau et de météotable par point choisi.

    Et le développement se poursuit au rythme des disponibilités du développeur. Voir les notes de version) pour avoir les dernières nouveautés.

    (Article version initiale : 31/01/2010, mise à jour : 11/12/2014)

    300 hPa
    300 hPa
    Sur l’Europe, un fort courant du Nord Ouest en altitude ce dimanche 31 janvier 2010 à 15 heures

    Affichage des données météo contenues dans des fichiers au format GRIB 1.

    Données météorologiques gérées (Monde et Suisse - *) :

    • Pression atmosphérique au niveau de la mer
    • Vent à 10 m du sol (*)
    • Rafales de vent (*)
    • Température à 2 m du sol (*)
    • Températures mini, maxi, potentielle à 2 m du sol
    • Humidité relative à 2 m du sol (*)
    • Cumuls de précipitations (mm/h) (*)
    • Couverture nuageuse (%)
    • Point de rosée à 2 m du sol (*)
    • Altitude de l’isotherme 0°C
    • Neige (hauteur et risque de chute)
    • CAPE (convective available potential energy) au niveau du sol (*)
    • CIN (convective inhibition au niveau du sol)
    • Données en altitude (vent (*), température (*), théta-e, altitude géopotentielle, humidité relative (*)) aux niveaux 850 (*), 700 (*), 500 (*), 300 et 200 hPa.
    • Diagramme SkewT-LogP
    • Données sur les vagues mondial (7jours), Méditerranée (3 jours)

    # Téléchargement automatique de fichiers GRIB pour le monde et la Suisse

    Les fichiers GRIB sur mesure sont générés par zyGrib :

    • Données météo en provenance directe du NOAA (modèle GFS).
      • Mises à jour toutes les 6 heures (selon la disponibilité des données NOAA) ;
      • Prévisions jusqu’à 7 jours, par pas de 3 heures ;
      • Couverture mondiale, mailles de 0,5° ;

    -* Données de Meteoblue (NMM : Numerical Mesoscale Models)

      • Mises à jour toutes les 12 heures (selon la disponibilité des données) ;
      • Prévisions jusqu’à 3 jours, par pas de 1 heures ;
      • Couverture Suisse et environs : exactement 44N 003E - 50N 003E - 50N 014E 44N 003E
      • Haute résolution : 300x300 km = 100x100 points.

    # Téléchargement automatique de fichiers IAC (fleetcode)

    • Données météorologiques en provenance directe du NOAA ;
    • Analyse et prévisions à 24h, uniquement pour la zone Europe + Atlantique Nord-Est (pression, isobares et fronts) ;
    • Actualisés 4 fois par jour ;
    • Les fichiers IAC (International Analysis Code, fleetcodes) sont très petits et peuvent être reçus par radio avec PSKmail par exemple (pitié, ne me demandez d’informations sur les liaisons radio).

    La taille du fichier à charger est limitée à 50 MB (cela fournit déjà beaucoup de données pour une zone plus que raisonnable).

    L’outil est développé sur Linux, pour Linux sous licence GPLv3. Le code source est donc disponible.

    • Une version windows est présente sur le site,
    • un mode d’emploi détaillé dans le forum pour l’installer sur un OS Mac,
    • trois dépôts comprennent des paquets .deb pour Debian et Ubunu (en relation avec l’évolution des librairies qt4).
    • il est également fait mention sur le forum de paquets pour d’autres distributions Linux (en augmentation régulière).

    Pour vous faire une idée : quelques images d’écran (NB, Ce n’est pas la dernière version, mais cela donne une idée précise de ce que l’on peut obtenir

    Avertissement :

    • Ce programme est distribué tel quel, sans aucune garantie. Les données affichées ne doivent en aucun cas être utilisées sans confirmation de sources officielles pour la navigation ou toute autre activité dépendante de la météo.
    • Les données sont les résultats bruts de calculs. Elles n’ont pas été interprétées par des météorologues et elles ne prennent pas en compte les phénomènes locaux de petite taille (par exemple la perturbation du vent à faible altitude par une colline).

    Voir en ligne : zyGrib : Visualisateur de prévisions métérologique