Hausser.ch

entre Christiane Brunner et J-S Eggly, un choix responsable, svp !

samedi 4 octobre 2003.

Un des premiers membres de SolidaritéS s’adresse à ces camarades :

Chères et Chers Camarades,

Il y a des moments, dans la vie des militants, où il faut faire des choix politiques en réfléchissant aux conséquences.

Quand Moscou leur imposait de lutter prioritairement contre les sociaux-démocrates, la seule alternative des communistes européens était de quitter le parti.

Quand la majorité des dirigeants de Solidarités désigne pour la troisième fois les socialistes comme des adversaires, les électeurs genevois devraient se poser des questions sérieuses sur cette dérive irresponsable.

Après les élections présidentielles françaises, je n’ai lu aucune critique sur le désastre provoqué par les irresponsables qui n’avaient pas vu la différence entre Chirac et Jospin, et qui ont forcé les Français à choisir entre un voleur-conservateur et un fachiste.
Les « Français d’en bas » sont en train de voir au quotidien la différence entre la politique de Raffarin et celle de Jospin ! ... jurant, mais un peu tard, qu’on ne les y reprendra plus...

Puis, les « intellectuels » de Solidarités ont décidé qu’il n’y avait pas de différence entre le socialiste Charles Beer et un radical, lors d’une élection au système majoritaire, alors que la droite est majoritaire à Genève !

Heureusement, les électeurs de la gauche genevoise se sont montrés plus intelligents que leur intelligensia : la gauche a gagné sans Solidarités, qui ne peux plus maintenant rien exiger de l’élu qu’elle n’a pas soutenu.

Et aujourd’hui, cette tactique imbécile (il n’y a pas de mot plus doux) recommence : « Madame Brunner ne serait pas assez à gauche » !... Mieux vaudrait perdre nos voix sur Jean Spielmann !
Solidarités est en train de soutenir la droite ; d’aller dans le mur au lieu d’aller « à gauche toute ».

Celles et ceux qui ne voteront pas pour Christianne Brunner porteront la responsabilité de l’élection de Jacques-Simon Eggly, l’un des pires droitiers que Genève ait connu, ancien membre de la P26 notamment.

Je vous conseille donc (pour éviter d’avoir honte plus tard, trop tard) de voter Christiane Brunner pour le Conseil des Etats (vous pouvez lui adjoindre un autre candidat de gauche).

Alors, Chères et Chers Camarades, prenez vos responsabilités !

Cordialement

Bernard Béroud
(un des premiers membres de Solidarités)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 151585

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License