Hausser.ch

Vendée Globe 2004 : Depuis la nuit du 22 au 23, les 2 premiers sont de nouveau à l’ouest

vendredi 24 décembre 2004.

Cette information a été créée le 23 décembre 2004

modifiée le 24 déc. 2004

Y en a qui vont réveilloner 2 fois... si...si je vous l’assure

Dominique Wavre comme les 19 autres skippers ont pris la mer le 7 novembre à 13h02. Ils sont à ce jours encore 16 en course. Les 4 abandons le sont heureusement pour des raisons matérielles ; les marins sont certes dépités, mais en bonne santé.

Une centaine de jours en mer, ils seront. Un peu moins (moins de 93 jours pour « battre » le précédent record), un peu plus quelle importance finalement... car c’est d’abord une grande aventure ...

Vendée Globe 2004-2005Connection au site officiel

Après 33 jours de mer, trois abandons. Après Hervé Laurent (UUDS) Alex Thomson (Hugo Boss), c’est Norbert Sedlacek (Brother) qui a fait part officiellement de son abandon le 9 décembre 2004. Roland Jourdain (Sill et Veolia) a officiellement annoncé son abandon le 20 décembre à 10h00 ; après 39 jours, c’est le 4e bateau qui quitte la course.

« L’Indien, c’est vraiment une mer pourrie. » avait déclaré Vincent Riou il y a quelques jours. Il est certain que si même lui le dit cela doit vraiment être la vraie vérité... Il suffit d’ailleurs de regarder les cartes météo pour s’en convaincre. Ya pas photo ! Depuis un peu plus de 24 heures il l’a quitté avec ses trois comparses ; ils naviguent en mer de Tasmanie, le début du Pacifique, le plus grand, mais pas le plus pacifique des océans de notre planète bleue.

La course se poursuit avec sa succession de dépressions et d’avaries, mais pour les premiers quelques surprises météo qui les ralenti sérieusement depuis quelques jours, avec en plus un champs de glace à traverser (icebergs, growlers et glaçons). Les joies du Grand Sud sont au rendez-vous.

Dominique Wavre (Temenos) est 5e, son suivant Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) revient à grande vitesse ; la dorsale anticyclonique que traverse Dominique le ralentit complétement. Jean-Pierre va également buter sur cette barrière. Il est revenu malgré le fait que tout comme Nick Moloney (Skandia) il a des difficultés importantes avec son bateau.

A l’arrière de la flotte, la course se poursuit avec acharnement mais visiblement avec la joie des uns et des autres de partager cette aventure.

La carte officielle de la course est mise à jour 4 fois par jour

Tememos et les autres après 45 jours et 16 heures

A mi parcours pour les premiers
A mi parcours pour les premiers
Cliquez szr l’image pour zoomer sur la flotte.
Image réalisée à partir des classements publiés sur le site officiel

Le site de la course du Conseil général de la Vendée

Les prévisions sur le site officiel

Météo France assistance Vendée Globe

La météo dans l’Antarctique


Le site de Dominique


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 151239

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License