Hausser.ch

Vendée Globe 2004-2005 :
Vas-y Karen, tu y es presque ... au Cap Horn.
Ca y est c’est fait, il est dimanche matin.
BRAVO !

dimanche 30 janvier 2005.

Cette information a été créée le 27 janvier 2005 21h00TU environ

modifiée le 28 janvier 2005 23h00TU (ajout de la carte), le 29 janvier 2005 à 8h30TU (rajout du mot du jour de Anne Liardet) à 10h00Tu (ajout du message du militant écolo et tiers mondiste et qui le dit tous les jours ou presque), le 30 janvier 2005 vers 11h00TU, Karen a passé le Cap Horn, et c’est avec une émotion incroyable dans sa voix qu’elle a remercié toutes celles et tous ceux qui l’ont aidée à réaliser ce rêve

Karen a passé le Cap Horn
30 janvier 2005 vers 8h30TU
Karen Leibovici & Benefic au Cap Horn

Sur le logo : Les bords du Léman après une bise (vent du Nord qui a soufflé ces 3 derniers jours entre 30 et 80 nds). Le maximum enregistré à la Dôle est de 172 km/h. A vos calculettes pour traduire cette valeur en noeuds.
Ces images sont visibles sur le site http://www.skyandsummit.com/Glacege.... Elles ont été réalisées par Pierre-Alain.

Message de Benoît Parnaudeau

« le 29 01 05 a 3 h 42 loc (tu-3)
POS 36 16 S et 42 52 W
vit 7.8 ds 87
vent 27 nds de NE en plein dans le nez
mer contraire a la route
baro 1024 stable
gv 3 ris + trinquette + ballast
Je sais pourquoi Bernard Moitessier a fait demi tour.
C’est tout simplement qu il n’aimait pas le près et Joshua son bateau non plus. Allez chérie, fais tes valises et rdv non a Papeete mais a Porto Alegre un autre Vendée Globe est possible. Oui, ça s appelle vendez pas le globe
bises a+ ben »

 Tememos et les autres après 82 jours et 6 heures

 Tememos et les autres après 81 jours et 6 heures

Les dés sont jetés... sauf imprévu
Et comme en voile, l’imprévu est la règle...
Ne pas trop s’engager sur le classement final.

Je craque une fois de plus avec les messages de Anne Liardet (Roxy) aussi je vous remets l’intégrale du dernier que je viens de lire (samedi matin 29 janvier 2005 sur le site officiel de la course :

Anne Liardet (Roxy), se trouve actuellement au nord des Malouines et pointe en 11e position à environ 5600 milles des premiers.

« Bonjour à tous

La journée d´hier (avant hier pour vous) a été à l´image du passage du détroit de Le Maire : une merveille. Le ciel bleu marine au dessus de Roxy, le soleil qui posait des diamants sur l´eau et quelques nuages... sympathiques (ça change !) : il n´y avait pas cette humidité en suspend qui
dilue les couleurs et la lumière. Et l´horizon était... horizontal (ça aussi ça change !)
Bref, une journée limpide où j´ai quand même beaucoup joué avec le ris parce qu´Eole avait ses hauts et ses bas (quel caractériel celui-là !).
La nuit a été moins brillante : je me suis un peu écroulée dans ma bannette parce que je n´avais dormi que deux heures depuis le matin du passage au Horn.
Aujourd´hui aussi, le vent a été instable en force et en direction : j´ai beaucoup joué de la manivelle mais je continue à grimper plus ou moins rapidement.
M´énerve l´anticyclone qu´est au dessus ! Moi qui voulais prendre l´autoroute pour aller aux Sables, je vais être obligée d´utiliser des routes nationales quand ce ne seront pas des départementales ! Je rigole !!! Tout le monde sait que le morceau le plus tordu et le plus long
dans cette affaire c´est la remontée de l´Atlantique.

Albatros : Promis, c´est la dernière. De toutes façons, on s´est dit tchao au Cap Horn , ils ne sont déjà plus là ( encore un changement).
C´est une réflexion que je me faisait à propos de l´esthétique de l´animal en vol : l´albatros n´est pas beau. Enfin, si, mais il y a quelque chose qui cloche : il a des ailes magnifiques, un vol d´une fluidité à faire pâlir les as de l´aéronavale mais son corps...
Les filles, imaginez par exemple que vous êtes installées sur une chaise longue au bord d´une piscine quelconque sous un cocotier quelconque en train de lire une revue féminine quelconque. Dans votre champ de vision à gauche apparaît une paire de gambettes façon Carl Lewis ; vous vous dites "Waaoo !!!" Et forcément vous levez les yeux pour voir le reste...Et le reste ressemble... à un rôti mal ficelé ! Là, vous vous dites :"dommage !" Et bien, l´albatros, c´est pareil, son corps en vol ressemble...à un rôti mal ficelé et : "dommage !"
Bon, moi je vais au nord retrouver mes Fous de Bassan : ce sont eux les plus beaux (à mon avis).

Eole vient de déserter, flips et flaps sont de retour (m´agacent toujours autant ceux-là !) Je vais encore me marrer cette nuit !!!

Bonne journée à tous
Anne sur Roxy et Andaska
samedi 29 janvier 2005 - 06h33

P S : S´agissant d´un bateau, on parle encore de carénage pour zigouiller les algues qui poussent gaillardement sur le pont (si,si, je vous jure, SUR le pont) ou bien on évoque carrément la tonte de pelouse ??? Remarquez que la pelouse, ça m´plaît bien ! Je peux me dire :" tiens, ce matin je vais prendre mon café dans l´jardin "(pour changer !)

Dominique Wavre comme 19 autres skippers ont pris la mer le 7 novembre à 13h02. Ils sont à ce jour encore 14 en course. Les 5 abandons le sont heureusement pour des raisons matérielles ; les marins sont certes dépités, mais en bonne santé. Il y en a quelques uns en course qui souffrent ou dont le bateau souffre. Il y en a qui le disent et d’autres qui annoncent que va toujours bien.

Moins de cent jours en mer pour la majorité d’entre eux. Les premiers qui ont pulvérisé le record au passage du Cap Horn (56 jours 17h 13m, soit 5 jours de moins que lors de l’édition précédente). Le précédent record (93 jours) sera pulvérisé.

Quelques uns mettront plus de 100 jours, mais tous seront plus rapides que lors de la précédente édition (A comprendre que le dernier finira plus rapidement que le précédent dernier.

Quelle importance finalement... car c’est d’abord une grande aventure, ou mieux dit peut-être, une incroyable aventure. Les vacations radio, les messages de ces navigatrices et navigateurs sont incroyables. Ils sont en régate et pour les premiers les contenus le démontrent. Mais pour mon trio favori, Karen, Raphael et Anne, c’est d’abord une géniale aventure.

Vendée Globe 2004-2005Connection au site officiel

Après 33 jours de mer, trois abandons. Après Hervé Laurent (UUDS) Alex Thomson (Hugo Boss), c’est Norbert Sedlacek (Brother) qui a fait part officiellement de son abandon le 9 décembre 2004. Les trois se sont arrêtés en Afique du sud. Roland Jourdain (Sill et Veolia) a officiellement annoncé son abandon le 20 décembre à 10h00 (en Tasmanie) ; après 39 jours, c’est le 4e bateau qui quitte la course.

Le 31 décembre 2004 à 10h00 environ Marc Thiercelin (Pro-Form) a signifié son abandon après un examen attentif de son mât (5e abandon).

Patrice Carpentier (VM Matériaux) est le 6e hors-course, il a amarré son bateau le 8 janvier à côté de celui de Marc.

Nick Moloney (Skandia) est à terre en sécurité à Rio de Janeiro Il est arrivé dans la nuit du 26 au 27 janvier. Il a du abandonné (7e abandon) suite à la perte de sa quille, le 25 janvier 2005.

La course se poursuit avec sa succession de dépressions et d’avaries. Ils ont presque tous quitté les grandes "joies" du Grand Sud, mais sont tout de même maltraité par les conditions météoroloques. Dès demain, après que Raphaël Dinelli (Akena Verandas) aie rejoint l’Altantique, il ne restera plus que Karen Leibovici (Benefic) qui devrait passer sous le Horn d’ici trois ou quatre jours, soit probablement au moment ou un peu avant l’arrivée du premier aux Sables d’Olonne.

Selon le communiqué sur le site officiel elle pourrait être au caillou dimanche prochain. Je le cite in extenso :

Benefic à… 27 nœuds !
jeudi 27 janvier 2005 - 18h58

Karen Leibovici (Benefic) aligne de belles journées en direction du Cap Horn. La jeune femme parcoure près de 250 milles par 24 heures. Elle pourrait parer le fameux rocher dimanche prochain. Propulsé par un front froid, elle profite d’un bon flux d’Ouest nord Ouest appelé à tenir jusqu’à la pointe du continent Sud Américain. Et les surfes semblent au rendez vous : « Je dois dire que j’ai savouré cette journée. Enfin Benefic a pu s’exprimer pendant quelques heures, et en plus le soleil a été de la partie. Record de vitesse en surf battu : 27 nœuds ! »

Il me faut encore mentionner nos deux navigateurs hors course qui passeront sous le cap Horn quelques jours après Karen, j’ai nommé Marc Thiercelin (ProForm) et Patrice Carpentier (VM Matériaux).

La carte officielle de la course est mise à jour 4 fois par jour

Le site de la course du Conseil général de la Vendée

Les prévisions sur le site officiel

Météo France assistance Vendée Globe

La météo dans l’Antarctique

Le blog de Nam, une chronique autrement et hyper sympa du Vendée Globe


Le site de Dominique Wavre (Temenos)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 145501

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License