Hausser.ch

Vendée Globe 2004-2005 : Les premiers remontent dans le Nord

mercredi 5 janvier 2005.

Cette information a été créée le 5 janvier 2005

Dominique Wavre est intervenu ce mercredi 5 janvier dans l’émission Forum de la Radio Suisse Romande La Première aux alentours de 18h20 TL CH. Il a exprimé sa solidarité, étant sur un petit bout de Suisse au bout du monde, avec les Suisses qui ont perdu des leurs lors du raz de marée du 26 décembre dernier, mais il a aussi insisté sur sa solidarité avec toutes celles et tous ceux qui vivent en bord des mers et de ceux (les pêcheurs) qui vivaient des mers de notre planète et qui ont subi de plein fouet le tsunami."

Sur le logo : le 2 janvier 2005 la vision dantesque de DomW sur Temenos

Extrait d’un message que j’ai reçu à propos des photos réalisées par DomW : "Si nous devions décerner un trophée au meilleur photographe de ce Vendée Globe je le lui donne sans faute (son seul concurrent sérieux c’était Hervé Laurent dont le safran a été « fauché » trop tôt à mon goût)."

Dominique Wavre comme 19 autres skippers ont pris la mer le 7 novembre à 13h02. Ils sont à ce jour encore 14 en course. Les 5 abandons le sont heureusement pour des raisons matérielles ; les marins sont certes dépités, mais en bonne santé. Il y en a quelques uns en course qui souffrent ou dont le bateau souffre. Il y en a qui le disent et d’autres qui annoncent que va toujours bien, même dans son message du 1er janvier 2005, Jean Le Cam reconnait manquer de sommeil depuis le début de la course.

Une centaine de jours en mer, ils seront. Moins pour les premiers qui ont pulvérisé le record au passage du Cap Horn (56 jours 17h 13m, soit 5 jours de moins que lors de l’édition précédente). Le précédent record (93 jours) a de fortes chances d’être pulvérisé. Un peu plus pour plusieurs concurent-e-s. Quelle importance finalement... car c’est d’abord une grande aventure, ou mieux dit peut-être une incroyable aventure ...

Vendée Globe 2004-2005Connection au site officiel

Après 33 jours de mer, trois abandons. Après Hervé Laurent (UUDS) Alex Thomson (Hugo Boss), c’est Norbert Sedlacek (Brother) qui a fait part officiellement de son abandon le 9 décembre 2004. Les trois se sont arrêtés en Afique du sud. Roland Jourdain (Sill et Veolia) a officiellement annoncé son abandon le 20 décembre à 10h00 (en Tasmanie) ; après 39 jours, c’est le 4e bateau qui quitte la course.

Le 31 décembre 2004 à 10h00 environ Marc Thiercelin (Pro-Form) a signifié son abandon après un examen attentif de son mât (5e abandon).

Patrice Carpentier est le 6e hors-course. Patrice Carpentier (VM Matériaux) s’arrêtera à Christchurch, (Nouvelle-Zélande), non loin de Marc Thiercelin (ProForm) qui est à Akaroa Bay. Comme ce dernier, Patrice souhaite réparer puis reprendre sa route vers le port vendéen. Ce matin, Patrice Carpentier se trouve à 330 milles du port néo-zélandais et à 17 milles dans le sud de l’île Stewart.

La course se poursuit avec sa succession de dépressions et d’avaries. Les premiers sont dans l’Atlantique et ont quitté les grandes "joies" du Grand Sud.

Chaque groupe a son régime météo en plus des différences de bateaux et de préparation. Il devient difficile de parler d’une seule course. De plus en plus nous assistons à des courses dans la course.

Dominique Wavre (Temenos) (5e) pense toujours passer le cap Horn d’ici au 8 janvier 2005. Il ne se rapproche plus vraiment de Sébastien Josse (VMI) qui a visiblement bénéficié d’un meilleur régime de vent, lui évitant de se faire encore rattraper malgré le handicap du à un bateau bien amoché après avoir heurter un growler estimé à 20 ou 30 tonnes.

DomW déclarait le 3 janvier dernier dans son communiqué : Le passage du Horn des leaders renvoie à leurs poursuivants, une bien douloureuse addition.
"C’est un peu particulier. On mesure l’écart énorme qui nous sépare des leaders. Selon mon routage je pourrais arriver au cap Horn, le 8 janvier.
A partir de maintenant le temps va paraître un peu plus long.
C’est la même chose que l’on peut ressentir aux arrivées. Lorsque le premier franchit la ligne, les heures qui vous séparent de la ligne d’arrivée vous paraissent plus longues.
Compter les jours après le passage des premiers est quelque chose qui psychologiquement n’est pas évident."

Contre toutes attentes, les avantages et le "confort" que pourrait retirer Dominique de cette progressive accalmie météo, ne semble pas complètement le satisfaire. Dans son élément en mer, par tous types de temps, le skipper en parvient presque à regretter la tempête de ces derniers jours, enfin si ce n’est la violence de ses rafales, tout du moins la beauté de son spectacle. De magnifiques images encore plein la tête, Dominique avouait : "Le spectacle était grandiose, j’ai beaucoup filmé. C’était superbe. Après les coups de vent, lorsque la vague s’arrondit, les choses deviennent plus faciles, moins majestueuses."

A l’avant, Jean Le Cam (Bonduelle) est à l’est des iles Falklands (Malouines) et se démène dans des vents légers et contraires. Ses deux poursuivants, Vincent Riou (PRB) et Mike Golding (Ecover) ont regagné du terrain (actuellement respectivement 50 et 100 milles environ). La course est toujours aussi acharnée pour décrocher la première place.

A l’arrière de la flotte, la course se poursuit également avec acharnement, mais ce n’est tout de même pas tout à fait la même ambiance. Les messages de Anne Liardet (Roxy) sont raffraichissant (ce qui est normal me direz vous vu d’où ils sont expédiés), même si sa trajectoire me semble traduire un petit coup de blues. A lire absolument. Sans négliger ceux des autres.

La carte officielle de la course est mise à jour 4 fois par jour

Tememos et les autres après 59 jours et 3 heures

De l'Atlantique au Pacifique
De l’Atlantique au Pacifique
Cliquez sur l’image pour zoomer sur la course.
Ces images sont réalisées à partir des classemenets publiés sur le site officiel

Le site de la course du Conseil général de la Vendée

Les prévisions sur le site officiel

Météo France assistance Vendée Globe

La météo dans l’Antarctique


Le site de Dominique Wavre (Temenos)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 152078

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License