Hausser.ch

Vendée Globe 2004-2005 : Dominique Wavre a passé le Cap Horn à 6h30TU ce matin 8 janvier ; une étape supplémentaire de terminée ... La dernière étape ne sera pas plus facile

dimanche 9 janvier 2005.

Cette information a été créée le 8 janvier 2005
et déjà mise à jour à quelques reprises au fur et à mesure de l’arrivée des informations
modifiée le 9 jan 2005

Sur le logo : encore le Pacifique. Vues depuis le cokpit de Temenos.

Temenos au Cap Horn
Temenos au Cap Horn
Quelques heures après le paasage du Cap Horn différents zoom de la carte officielle

6h30 TU, Dominique compte désormais 6 Cap Horn à son actif
Le Cap Horn est passé pour Téménos
Le Cap Horn est passé pour Téménos
Cliquez sur l’image pour la position des 5 premiers

Lors de la vacation (environ 11h00TU) avec la direction de course Dominique Wavre a déclaré :

" C’était un cap Horn d’anthologie

Grain de neige complétement noir !

Quatre heures avec 55 noeuds de vent sous 4 ris, une mer très grosse déferlante, heureusement bien ordonée.

Quatre heures dans le cokpit vrillé, tendu...

J’ai passé à 4.5 NM du cap et j’ai envoyé une photo du cap dans un demi jour qui commençait à se lever.

J’ai actuellement 20 noeuds de vent, il fait grand beau et je me dirige vers le canal Le Maire."

Eh bien non ; pas le canal Le Maire (cf carte ci-dessous) :

Temenos au Sud de la pointe Ouest de Isla de los Estados
Temenos au Sud de la pointe Ouest de Isla de los Estados
Isla de los Estados
Isla de los Estados
Vue de la côte Nord de l’île au lever du jour,
c’était le 10 décembre 2002.

Dominique Wavre comme 19 autres skippers ont pris la mer le 7 novembre à 13h02. Ils sont à ce jour encore 14 en course. Les 6 abandons le sont heureusement pour des raisons matérielles ; les marins sont certes dépités, mais en bonne santé. Il y en a quelques uns en course qui souffrent ou dont le bateau souffre. Il y en a qui le disent et d’autres qui annoncent que va toujours bien, même dans son message du 1er janvier 2005, Jean Le Cam reconnait manquer de sommeil depuis le début de la course.

Une centaine de jours en mer, ils seront. Moins pour les premiers qui ont pulvérisé le record au passage du Cap Horn (56 jours 17h 13m, soit 5 jours de moins que lors de l’édition précédente). Le précédent record (93 jours) a de fortes chances d’être pulvérisé. Un peu plus pour plusieurs concurent-e-s. Quelle importance finalement... car c’est d’abord une grande aventure, ou mieux dit peut-être une incroyable aventure ...

Vendée Globe 2004-2005Connection au site officiel

Après 33 jours de mer, trois abandons. Après Hervé Laurent (UUDS) Alex Thomson (Hugo Boss), c’est Norbert Sedlacek (Brother) qui a fait part officiellement de son abandon le 9 décembre 2004. Les trois se sont arrêtés en Afique du sud. Roland Jourdain (Sill et Veolia) a officiellement annoncé son abandon le 20 décembre à 10h00 (en Tasmanie) ; après 39 jours, c’est le 4e bateau qui quitte la course.

Le 31 décembre 2004 à 10h00 environ Marc Thiercelin (Pro-Form) a signifié son abandon après un examen attentif de son mât (5e abandon).

Patrice Carpentier est le 6e hors-course. Comme Marc Thiercelin (ProForm), Patrice souhaite réparer puis reprendre sa route vers le port vendéen.

Reprise du site officiel :
 Moi Patrice Carpentier, skipper du voilier VM Matériaux engagé dans la course du Vendée Globe déclare faire escale ce jour samedi 8 janvier au port de Lyttelton (proximité de Christchurch). Cette escale a pour raison des problèmes techniques sur le bateau à commencer par la bôme cassée qui sera réparée sur place. Je reçois par conséquent une assistance extérieure et de ce fait suis mis hors course du Vendée Globe comme l´indique le règlement. J´ajoute que mon intention est de reprendre la route dès que les travaux seront achevés et de boucler ce tour du monde en solitaire. Patrice Carpentier ». Patrice est donc bien arrivé en Nouvelle-Zélande et se retire donc de ce Vendée Globe officiellement, la mort dans l’âme. Mais à l’image de Marc Thiercelin (ProForm), Patrice bouclera son tour du monde puisqu’il reprendra la mer en solitaire pour rallier les Sables d’Olonne hors course dès que les réparations auront été effectuées sur son VM Matériaux."

Objectif 3 (08.01.2005 à 09h00TU)
Objectif 3
(08.01.2005 à 09h00TU)
Charles Hedrich pense passer sous le cap Horn le 11 janvier 2005. J’ai reçu sa position ce matin 9 janvier 2005 transmise par lui-même à son épouse.

La course se poursuit avec sa succession de dépressions et d’avaries. Les premiers sont dans l’Atlantique et ont quitté les grandes "joies" du Grand Sud.

Chaque groupe a son régime météo en plus des différences de bateaux et de préparation. Il devient difficile de parler d’une seule course. De plus en plus nous assistons à des courses dans la course.

Dominique Wavre (Temenos) (5e) vient de passer le cap Horn (exactement le 8 janvier à 6h30TU) dans des conditions apparement difficiles (50 nds de vent dans les fichiers) ; il n’a même pas eu le temps d’envoyer un mel aux organisateurs de la course.

Au classement de 20h00, il a repris en moyenne 120 miles au 4 premiers. C’est donc une affaire à suivre attentivement ces prochains jours. Les conditions de vent étant très différentes pour les uns et les autres.

La remontée de l’Atlantique est longue et devrait malgré les expériences précédentes réserver son lot de surprise.



La carte officielle de la course est mise à jour 4 fois par jour



Tememos et les autres après 61 jours et 21 heures

Et de cinq de retour en Atlantique
Et de cinq de retour en Atlantique
Les données des positions proviennent du site officiel de la course

Le site de la course du Conseil général de la Vendée

Les prévisions sur le site officiel

Météo France assistance Vendée Globe

La météo dans l’Antarctique

Le blog de Nam, une chronique autrement et hyper sympa du Vendée Globe


Le site de Dominique Wavre (Temenos)
[


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 151239

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License