Hausser.ch

Un procureur général qui ne risque pas de se fatiguer à la tâche...

lundi 22 septembre 2003.

Daniel Zappelli, péniblement élu au poste de procureur général au printemps 2002 répond à la journaliste Fati Mansour in Le Temps du 22 septembre 2003.

Question :

Est-il exact de dire que vous êtes peu apparu aux audiences pénales
depuis votre entrée en fonction en 2002 ?

Réponse :

[blabla ...] Bref, à ceux qui me reprochent de ne rien faire, j’oppose un dementi formel. Dementi qui sera vérifié lorsqu’on me verra.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 145501

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License