Hausser.ch

Un-e secrétaire général-e au PSG : à quel prix ?
Sur le dos des travailleuses et des travailleurs

mardi 14 novembre 2006.

Lors du congrès du 11 mars 2006, la direction du PSG a présenté une résolution “Une nouvelle organisation pour un Parti socialiste plus clair et plus offensif”.

L’application de cette résolution coûterait entre 100’000.—CHF et 150’000.—CHF supplémentaires par année. De fait, ce document ne présentait qu’un simple catalogue de mesures à envisager, qui ne diffère pas de manière significative des mesures régulièrement évoquées au comité directeur et à la direction du parti.

Les militantes et militants socialistes ont, suite à une proposition du soussigné, voté une motion demandant que toute proposition ayant un impact significatif sur le budget soit accompagnée d’une plan financier précis, qui pourrait passer soit par des mesures d’économie, donc de suppression d’activités jugées non prioritaires, soit par une hausse des recettes, en l’occurrence une augmentation des cotisations et/ou du prélèvement sur les jetons de présences de nos élu-e-s.

Huit mois après ce congrès, soit le 21 novembre 2006, une assemblée générale du PSG pourra enfin se prononcer sur une proposition de la direction. Hélas, cette dernière se limite à créer un poste de secrétaire général-e et à supprimer le poste actuel de collaborateur politique, en procédant si besoin est à un licenciement.

Il est déplorable de bafouer de manière aussi flagrante les décisions de la base militante et de l’empêcher de se prononcer sur plusieurs variantes, impliquant à la fois des mesures d’économie et/ou une hausse des recettes visant à concrétiser tout ou partie de la proposition initiale de l’ancienne direction du PSG.

Dans cette proposition, le plus choquant est finalement que l’effort visant à respecter l’équilibre financier du parti repose uniquement sur le personnel. Le PSG critique vertement le Conseil d’Etat lorsqu’il fait porter un retour à l’équilibre budgétaire sur le dos des employé-e-s de la fonction publique. Mais, chez lui que fera-t-il ?

Dominique Hausser

PS : Toute ressemblance avec la situation actuelle n’est évidemment que pure fiction réalité !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 152501

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License