Hausser.ch

Les socialistes s’insurgent contre la droite plombant les finances publiques

lundi 20 septembre 2004.

Impact de l'initiative libérale -12%
Impact de l’initiative libérale -12%

- Contrairement au discours catastrophiste de la droite, les charges de fonctionnement sont globablement sous contrôle, le personnel de l’Etat n’a guère augmenté (au contraire, depuis 1990, le nombre d’habitant-e-s par fonctionnaire est passé de 15,3 à 16,8) et, surtout, la détérioration des finances s’explique avant tout par l’accroissement de la population et par la baisse des rentrées fiscales.

- Depuis 10 ans, les dépenses d’investissement ont nettement diminué. Cette politique pro-cyclique a amplifié les effets de la récession et contribué à faire augmenter le nombre de chômeurs. Or, un faible taux de chômage et une politique active d’intégration, notamment dans le marché du travail, constituent le meilleur moyen de limiter les dépenses sociales.

- Le canton de Genève est surtout confronté à une crise des recettes, que l’entrée en vigueur de l’initiative libérale « Réduisons les impôts » a aggravée. Cette initiative a rapporté 8,10.- par année aux 10% de contribuables les plus démunis, contre 5989,90.- aux 10% de contribuables les plus aisés. Elle a entraîné une perte fiscale d’environ 300 millions par année.

Groupe de travail « finances publiques » ComEcoEmFin


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 152078

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License