Hausser.ch

Les socialistes genevois démentent très fermement les allégations mensongères de Jean Spielmann à l’égard de Christiane Brunner

samedi 20 septembre 2003.

Dans l’édition de Gauche Hebdo du 19 septembre 2003, le conseiller national Jean Spielmann déclare que, lors des élections fédérales de 1999, Christiane Brunner « avait refusé de partager la liste avec un candidat de la gauche de la gauche (elle avait opté pour la radicale Françoise Saudan) » .

Les socialistes genevois démentent très fermement ces allégations.

En 1999, le Parti du travail a présenté un candidat (Jean Spielmann) et a finalement ajouté Christiane Brunner sur son bulletin, à l’instar de SolidaritéS qui a présenté Bernard Clerc en ajoutant sur sa liste Mme Brunner.
Les socialistes, qui n’avaient pas à choisir entre Jean Spielmann et Bernard Clerc, se sont retrouvés dans l’impossibilité d’ajouter les 2 candidats de l’Alliance de gauche sur leur bulletin – il n’y a que 2 places au Conseil des Etats.
Par conséquent, les socialistes n’ont formellement soutenu que Christiane Brunner sur leur bulletin, tout en appelant leurs électrices et électeurs à octroyer leurs voix uniquement à la gauche. Il n’y a jamais eu de soutien apporté à la candidate radicale.

Concernant les élections de cet automne, c’est en mai que l’AdG a été approchée par le Parti socialiste, qui n’a reçu aucune réponse avant début août. C’est seulement le 6 août que la direction du PSG a appris que Solidarités et le PdT avaient décidé de présenter le ticket Spielmann / Vanek, sans avoir répondu à l’invitation de discuter une dernière fois avant le délai de dépôt des listes (11 août). Le ticket Brunner / Hiler a été formellement adopté le dimanche 10 août, à 22h00.

Pour les socialistes
Dominique Hausser, président


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 152078

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License