Hausser.ch

Intégration du logiciel libre Ubuntu GNU/Linux au sein d’une administration publique d’un pays en voie de développement

mardi 24 janvier 2006.

Réalisé par : Jean-Jacques BUREGEYA

En vue de l’obtention du diplôme d’Informaticien de Gestion HES

.pdf


Préface

Dans le cadre de mes études d’Informaticien de Gestion à la Haute Ecole de Gestion de Genève, mon travail de diplôme était porté sur une étude d’opportunité mesurant l’impact de l’intégration de la plate-forme Ubuntu GNU/Linux au sein d’une administration publique d’un pays en voie de développement. Le projet « Lesotho PC Project » m’a servi de laboratoire et d’exemple concret. A travers ce projet grandeur nature l’apprentissage fût intense. Je me questionnais sérieusement sur le bien fondé du projet et sur la démarche proposée. Les leçons tirées furent grandes.

Dans un premier temps il a fallu prendre connaissance du projet « Lesotho PC Project » : la genèse du projet, la motivation, les moyens engagés, les besoins des utilisateurs au Lesotho, le plan d’action, etc. Ensuite il a fallu comprendre et apprécier les logiciels libre mais aussi comprendre l’environnement dans lequel la plate-forme est sensé être intégrée. Cela était nécessaire afin de mieux contribuer à la sélection d’une solution ouverte répondant au mieux aux besoins des utilisateurs finaux au Lesotho et en tenant compte des moyens engagés. Pour couvrir les différentes phases du projet il a fallu participer au déploiement de la solution Ubuntu GNU/Linux incluant la formation d’une division technique composée d’une quinzaine de personnes à Maseru la capitale du Lesotho.

Sommaire

L’objectif de document est d’établir une étude d’opportunité mesurant l’impact de l’intégration de la plate-forme UBUNTU GNU/LINUX au sein d’une administration publique aux niveaux :
- Stratégique,
- Économique.

L’étude est basée sur le déploiement de la plate-forme Ubuntu GNU/Linux dans le cadre du projet « Lesotho PC Project ». Le projet « Lesotho PC Project » est le fruit d’une collaboration entre l’Observatoire Technologique (OT) de l’État de Genève, le Ministère de la Communication de la Science et de la Technologie (MCST) du gouvernement du Lesotho, le Centre Européen pour la Recherche Nucléaire (CERN) ainsi que de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED). La Haute Ecole de Gestion de Genève (HEG) ainsi que l’Université de Jaén y ont grandement participé.

Cette étude devrait permettre aux décideurs de prendre en considération les avantages et les inconvénients, lors de l’intégration d’une plate-forme ouverte tel que Ubuntu GNU/Linux dans les choix stratégiques en matière d’infrastructure technique (réseaux, OS, logiciels de base, logiciels spécialisés, gestion, sécurité, formation,…) appliquée aux besoins d’une administration publique d’un pays en voie de développement (PVD).

Afin que nous puissions nous rendre compte des réels défis à relever lors du déploiement d’une nouvelle solution, une participation aux différentes phases du projet « Lesotho PC Project » était nécessaire. De l’étude d’une solution appropriée jusqu’au déploiement de la plate-forme Ubuntu GNU/Linux incluant entre autres la formation d’une division technique au Lesotho en octobre 2005.

Pour mener à bien notre étude nous allons nous poser des questions et essayer d’y apporter des réponses telles que ce fut le cas depuis le démarrage du projet « Lesotho PC Project ».

  • Est-il opportun d’envisager l’intégration de la solution du logiciel libre dans une administration publique d’un PVD ?
  • Le monde du logiciel libre propose-t-il des solutions viables originales ou alternatives à celle proposées par le monde des logiciels propriétaires ?
  • Est-il raisonnable pour une administration publique en générale et celle d’un pays en voie de développement1 (PVD) en particulier de considérer la solution du logiciel libre ? Il faudra donc mener une réflexion notamment sur les aspects suivant :
    - Identification des risques,
    - Avantages et inconvénients.
  • Quels sont les moyens nécessaires pour mener à bien cette mission ?
  • Quel plan d’intégration de solution faut-il adopter ?

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 145496

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License