Hausser.ch

Golden Globe Race 2018 : 50 ans après...

200 navigateurs solitaires autour du monde et 700 astronautes dans l’espace !
jeudi 9 mars 2017 par Dominique Hausser

Pour marquer le 50e anniversaire de la première course autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance, la Sunday Times Golden Globe Yacht Race, une nouvelle Golden Globe Race partira de Falthmouth (GBR) le 16 juin 2018, 50 ans et 2 jours après le départ de Robin Knox-Johnston, seul des 9 concurrents à franchir la ligne d’arrivée en 1968.

Le défi « Longue route 2018 » reprend la philosophie du Sunday Times Golden Globe Yacht Race. Ce n’est pas une course, mais un hommage au concepteur de la Longue route, Bernard Moitessier. Un rassemblement est organisé à Bono les 16 et 17 juin 2018. Le départ des navigateurs aura lieu entre le 30 juin et le 30 septembre 2018.

Retourner à l’Age d’Or de la navigation en solitaire

Quoi de plus simple ! Et les 25 places ouvertes pour cette régate ont été remplies en moins de temps qu’il ne faut pour lire l’annonce sur les sites internets l’ayant relayée. Comme quoi les défis un peu fous attirent toujours, même si les règles de courses ne sont pas celles de World Sailing (règles de courses à la voile 2017-2020), comme le montre l’avis de course publié en 2016

Les buts des organisateurs sont à la fois simples et ambitieux :

  • Créer une course unique “RETRO” à la voile autour du monde en solitaire et sans escale, à l’image de l’édition originale de la Golden Globe du Sunday Times, qui de nouveau, emmènera les marins à l’époque de l’âge d’or de la navigation, « un marin, un bateau » face aux grands océans du monde.
  • Organiser une course dans laquelle la part d’aventure prend le dessus sur le fait de gagner à tout prix.
  • Gérer de manière professionnelle un événement où ce sont bien les compétences des marins en terme de navigation sur des voiliers traditionnels, plutôt que les technologies modernes et leurs équipes, qui les ramèneront à bon port, et où la réussite de cette prouesse appartient vraiment au skipper.
  • Donner aux navigateurs de tout âge une opportunité de courir un tour du monde en solitaire, en sécurité, avec une flotte de voiliers abordables, et dans l’esprit du Suhaili (le bateau de Robin).

"Comme l’édition originale du Sunday Times, la course du Golden Globe 2018 est très simple. Un départ d’Angleterre le 16 Juin 2018, pour réaliser un tour du monde à la Voile en solitaire, sans escale, via les cinq grands capes et un retour jusqu’en Angleterre.Les participants sont limités à naviguer sur des voiliers similaires à celui utilisé par Sir Robin lors de cette première course. Cela signifie qu’ils vont devoir naviguer avec les équipements de l’époque, sans technologie moderne, ni bénéficier d’aides à la navigation par satellite. Les concurrents doivent naviguer sur des bateaux de 32 à 36 pieds (9,75 – 10,97 m) conçus avant 1988, et possédant une quille longue avec un gouvernail attaché cette quille. Ces voiliers sont de construction robuste et solide, et de conception semblable au bateau de 32 pieds de Sir Robin, le Suhaili."

"Le défi est pur et très brut, plaçant l’Aventure au premier plan, bien avant l’objectif de “gagner à tout prix”. C’est une course pour « ceux qui osent », comme ce fût le cas pour Sir Robin. Ils navigueront au sextant sur des cartes papier."
(source : Golden Globe Race 2018)

En 1968, le Sunday Times lance un défi. Seul 2 navigateurs ont effectué le tour du monde en solitaire avant eux : Josuah Slocum->https://fr.wikipedia.org/wiki/Joshu...] entre 1895 et 1998 sur Spray (de nombreuses escales) et Francis Chisester qui effectua son tour du monde sur Gipsy Moth IV (une seule escale à Sydney).
(source : Sunday Times Golden Globe Race)

http://longueroute2018.com

Guy Bernardin est à l’origine de ce défi.

"A cette occasion, Guy Bernardin invite tous les navigateurs souhaitant effectuer ce parcours dans l’esprit de Bernard Moitessier à se joindre à lui. Ce n’est pas une course, il n’y a pas de réglement, pas de contraintes, pas d’obligations, pas de prix non plus... Juste la récompense ultime d’avoir concrétisé un rêve et de s’être vaincu soi-même. C’est un retour vers les vraies valeurs, les responsabilités humaines et personnelles du marin et de l’homme. La liberté, la sérénité d’être en mer, seul face à l’océan."

A ce jour (9 mars 2017), ils sont 7 à avoir relever le défi.

Les premiers intéressés s’expriment pour les Mordus de voile.

"Le projet « Longue route 2018 » reprend la « philosophie » du « Golden Globe Challenge ». Les participants doivent s’élancer entre le 18 juin et le 30 septembre 2018, depuis le port de leur choix (situé au-delà de du 45° Nord de la côte européenne, ou du 41° Nord la côte Est américaine, avec retour dans un port français au nord du 45° Nord, désigné ultérieurement) avant de conclure un tour du monde en solitaire par les trois caps (cap de bonne Espérance, Cap Leeuwin et cap Horn), sans toucher terre, sans aide extérieure ni ravitaillement.

Chaque marin est libre du choix de son voilier : une unité de croisière entre 35 et 52 pieds (10,50 mètres à 15,80 mètres environ), apte à la navigation hauturière."


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 324 / 152501

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quelques liens  Suivre la vie du site Voile et mer   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License