Dimanche 20 décembre 2009

Gaza : encore une année sans liberté pour ses habitants

Gaza : la plus grande prison à ciel ouvert et cela ne s’améliore pas avec les années…

Un an après l’opération "plomb fondu" menée par l’armée israélienne dans la bande de Gaza, Lionel Thompson et Pascal Dervieux ont réalisé un reportage dans le cadre de l’émission interception sur France Inter qui m’a particulièrement touché et j’ai eu simplement l’impression de revoir et de revivre ce que j’avais vu en juillet 2002, lors de la mission que j’avais menée en vu de valider un projet de soutien aux enfants de la guerre en Palestine.

Cela fait maintenant plus de 60 ans que la Palestine est soumise à la guerre. Le pire est de réaliser que de très nombreuses personnes, la majorité des personnes vivant dans la bande de Gaza et en Cisjordanie de moins de 60 ans n’ont jamais connu la paix.

Il est déjà frappant lors de mon passage dans cette région de réaliser que les enfants pensaient la guerre, vivaient la guerre, jouaient la guerre ; que les efforts menés par le Croissant rouge palestinien pour montrer aux enfants et aux jeunes que la vie pouvait être différente semblaient un peu vain.

Le mois dernier, les Nations Unies ont approuvé le rapport Goldstone sur ces événements : il accuse les deux parties d’avoir commis des crimes de guerre pendant cette opération.

Mais personne n’ose penser que cela changera quelque chose.

C’est toujours les mêmes qui continuent à payer et qui doivent tenter de survivre dans ces conditions épouvantables, une population prise entre deux feux, privée d’à peu près tout, à commencer par l’espoir. Et obligée de se débrouiller avec d’incroyables « trucs » pour survivre.

Mon article et mes photos réalisées en 2002 me semblent toujours d’actualité. Hélas !

Voir en ligne : France Inter Interception 06/12/2009 « Gaza : du désespoir à la débrouille… »