Hausser.ch
Economie

Envoyez le fric pour la FIFA !

mercredi 14 juin 2006 par Oncle Bernard

Et c’est reparti comme en 1936 ! Le stade de Berlin ouvre ses portes à la drôle de guerre du foot. La FIFA et son chef, Blatter, entonnent le grand air de la Walkyrie.

La guerre, c’est pour les marchands de canons. Le foot, c’est pour les marchands de pub, de fringues, de chaussures, de droits télé, en tête desquels la joyeuse FIFA, ramassis d’escrocs, de blanchisseurs et de négriers de footballeurs, dirigée par le sémillant Joseph S. (Sepp) Blatter. D’après Andrew Jennings, auteur de Carton rouge [1], une enquête sur les coulisses de la FIFA, la société ISL (International Sport Leisure) aurait viré 650’000 euros à la Fédération, somme qui correspond au paiement au black d’un haut dirigeant. Depuis, ISL est en faillite, et soupçonnée d’avoir détourné les 80 millions d’euros versés par TV Globo pour la retransmission des Mondial 2002 et 2006. Jennings accuse Blatter d’avoir payé sa réélection à la tête de la FIFA. Blatter nie. David Yallop, auteur de How they Stole the Game [2] (« Comment ils ont truqué la partie »), affirme que vingt membres influents de la FIFA auraient perçu plus d’un million de dollars de pots‑de‑vin pour faire réélire Blatter. En 2002, Michel Zen‑Ruffinen, alors secrétaire général de la FIFA, avait porté plainte contre Joseph Flatter pour détournement de fonds : 550 millions d’euros avaient disparu des caisses. Blatter hurle à la machination. Il a réussi à faire interdire le livre de Jennings en Suisse, où siège sa FIFA.

Depuis la faillite d’ISL, la FIFA a récupéré la gestion directe des droits télé, via la société suisse Infront. Droits télé mondiaux : 1,2 milliard d’euros.

Pas de Mondial pour le Maghreb

La FIFA se préoccupe aussi de récupérer les droits Internet, qui devraient exploser en 2010 avec la Coupe sud-africaine (un demi‑milliard d’euros prévus). Tiens, le Maghreb l’a dans le cul ! Le cryptage du bouquet TPS prive l’Algérie et le Maroc d’images. Comme les chaînes publiques ne diffusent rien, les pauvres ados chômeurs ne verront pas Zizou. On devrait leur envoyer Blatter faire des conférences sur le foot et le développement, ça remplacerait. Mais Blatter préfère regarder les matchs en direct. Son fauteuil est situé exactement au centre de la tribune VIP, dans tous les stades.

La Coupe va rapporter a milliards d’euros. La FIFA en récupère plus de la moitié,. Combien récupère Blatter ? Accusé d’avoir loué une suite à 12’000 euros la nuit pendant la durée du tournoi, Blatter a protesté. C’est faux : sa chambre ne coûte que 3’000 euros la nuit. Ouf. Afin de poser ses augustes fesses dans des fauteuils plus profonds, Blatter vient de construire un nouveau siège social pour sa FIFA sur les hauteurs de Zurich, pour quelque 180 millions d’euros.

Mais Blatter aime les pauvres et le social. "Nos recettes nous permettent d’assumer notre responsabilité vis‑à‑vis de la société ", dit‑il. Authentique [3]. Et le pompeur de fric d’ajouter que, via le foot, «  vien en aide à des tas de jeunes dans les pays en voie de développement ». Les pauvres et les jeunes, ça vous tire les larmes. Blatter est tellement content de lui qu’il envisage... de postuler pour le prix Nobel de la paix. Et pourquoi pas ? Son prédécesseur, le Brésilien Joao Havelange, lui aussi sponsorisé par les ruffians d’ISL, avait été proposé en 1988.

Marrant ! Dans l’organisation de la Coupe du monde est prévu également le travail à l’oeil de quinze mille volontaires. Oui, quinze mille zozos qui vont payer de leur personne pour Joseph Blatter. Gratos. Finalement, le foot, c’est la gratuité et l’amateurisme.

In Charlie Hebdo, n°730, mercredi 14 juin 2006

[1Carton rouge ! Les dessous troublants de la FIFA. Ouvrage sorti en mai aux Presses de la Cité.

[2How they Stole the Gains, Poetic Publishing, 1999.

[3La Tribune, 7/06.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1252 / 145496

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nouvelles d’ici et d’ailleurs   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License