Hausser.ch

Des actes plutôt que des paroles : cela ne semble pas être une réalité pour l’UDC

mardi 8 mai 2007.

La dernière affiche particulièrement scandaleuse de l’UDC tapissent toujours les murs de la ville.

L’insulte comme mode de communication semble être appréciée par ce groupe. Depuis plusieurs mois, l’UDC l’utilise dans sa communication ; sachant qu’avec ce moyen, on en parlera. Et c’est hélas assez réussi.

La majorité parlementaire a condamné cette affiche, histoire de se donner bonne conscience, la droite désirant ardemment poursuivre les négociations d’accords électoraux avec l’UDC.

Les dirigeants de l’UDC avaient promis qu’ils caviarderaient le mot « inféconds » de leurs affiches. Ils l’affirment toujours sur leur site. Certains pensaient que l’UDC allait tenir sa promesse (pour une fois).

Aujourd’hui, les affiches sont toujours là, avec le même contenu immonde.

Ne faudrait-il pas purement et simplement interdire la publication de documents outranciers, fallacieux, mensongers ?

Ou simplement espérer que ces excès permettront de comprendre le danger de voter pour les tenants de tels propos.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 145409

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License